Ces victoires des petits Ecureuils qui font peur au trésor public…

mercredi 17 octobre 2012 par Arimi Choubadé

3-0 (0-0) contre la Côte d’ivoire, 3-1 (1-0) contre le Sénégal pour les juniors ; puis 4-1 contre le Cameroun pour les cadets. Dire qu’il s’agit bien de football, en compétitions officielles, éliminatoires de la Can de chacune des catégories concernées (Algérie 2013 pour les juniors et Maroc 2013 pour les cadets). Une petite révolution en rupture avec l’époque où chacun venait faire ses emplettes en points à Cotonou et Porto-Novo. Déjà, grâce aux scalps des Ivoiriens et des Sénégalais, les juniors béninois ont leur qualification pour l’Algérie. Leurs jeunes frères, les cadets espèrent eux aussi passer le cap du Cameroun après l’avantage acquis (4-1) à Porto-Novo, le 12 octobre 2012. Dynamique surprenante pour tous à commencer par les équipes visiteuses dépitées par les scores stratosphériques. Ensuite les protagonistes de tous bords de la crise à la fédération béninoise de football. Mais enfin et surtout du ministère des sports dont le budget se retrouve littéralement sur le grill.

Eh oui ! Des victoires casse-têtes pour le trésor béninois. Si le Didier Apklogan sportif jubile après chaque but des petits, le Didier ministre des Sports est moins en confiance par rapport à sa trésorerie. La réalité est apparue au grand jour à la veille du départ des -20ans à Dakar alors qu’il avait gagné la manche aller à Porto-Novo (3-1) avec la rumeur (justifiée) d’un probable forfait du Bénin faute de moyens. L’angoisse a duré jusqu’à 72h du début du match de Dakar avant le ministère des Finances ne débloque les fonds. La délégation a dû être revue à la baisse, la mission exploratoire des officiels fut considérablement réduite au strict minimum ; les petits ont joués sous les yeux d’une poignée de spectateurs dont un fort contingent de Béninois vivant au Sénégal. Ce qui n’a pas empêché les enfants de vaincre les lionceaux sur leurs propres installations (1-0). Un exploit qui vient corser davantage les tourments. Le trésor public avait misé sur une sortie de compétition dès le premier tour des éliminatoires comme cela se faisait habituellement. Voilà que lespetits s’apprêtent à poursuivre le rêve à la phase finale de leur Can avec l’espoir d’une qualification à la Coupe du monde au cas où ils se hisseraient dans le carré d’as.

Les services de comptabilités du ministère des Sports en sont encore à s’arracher les cheveux pour sortir les formules capables de permettre aux enfants de se préparer dans de meilleures conditions pour l’Algérie lorsque les Cadets en viennent à afficher leurs appétits pour le Maroc. Au lieu de se contenter de recevoir l’habituelle raclée auprès des visiteurs camerounais, ils ont plutôt choisi de déjouer tous les pronostics en faisant même mieux que leurs ainés par un retentissant 4 à 1 contre les lionceaux. Et pourtant, une semaine avant le match, les petits n’étaient même pas sûrs de jouer puisque ne disposant pas d’un passeport pour la grande majorité d’entre eux. Des difficultés de trésorerie n’avaient pas permis d’élaborer les précieuses pièces d’identité à temps. Même leur exceptionnelle performance du 14 octobre ne leur garantit pas de bénéficier d’avoir les moyens d’aller défendre cet acquis à Yaoundé le 28 octobre 2012.

A tout cela, il faut ajouter la campagne des séniors pour les qualificatifs de la Coupe du monde Brésil 2014 entamée tambours battant il y a quelques mois par une victoire non moins historique sur le Mali fraichement auréolé de la 3ème place à la Can 2012 au Gabon. Mauvaise nouvelle pour Didier, la crise du football a cassé l’osmose qui avait longtemps existé entre le public et ses équipes nationales et qui avait permis d’organiser une des collectes de fonds de la part des chaines de radio et de télévision, des associations, des entreprises et des personnalités les Ecureuils toutes catégories confondues. Les petits ne peuvent compter que sur le trésor public hélas.

Fallait-il perdre ???

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1134-ces-victoires-des-petits-ecureuils.html

Messages