À l’"exercice" ou à la "posture" ???

vendredi 28 février 2014 par Arimi Choubadé

Il paraît que les états généraux ont adopté, à l’applaudimètre, une recommandation relative à l’accès équitable des partis politiques aux médias publics en l’occurrence à la télévision nationale. Quelqu’un aurait dû demander à l’assistance l’identité de la chaîne qui a pu oser diffuser une activité du syndicat dissident de la secte, le Synapromeb ou son homologue des patrons de presse le PNPB. Très pathétique de les voir jouer aux pacificateurs de la démocratie menacée en matière d’équilibre de l’information alors que dans leurs propres organes sont systématiquement interdites d’audience toutes les associations rivales de celles assujetties à la rente (les 350 millions supposés destinés à l’aide de l’Etat à la presse privée). Comme pour narguer ces prétentieux qui ont eu l’outrecuidance de venir lui donner des leçons jusqu’en face de son siège depuis l’une des tours administratives de Cotonou, la télévision de Wabi Boukari a remis, dès la fin des états généraux, le tourniquet des bandes annonces laudatrices, des journaux télévisés interminables à la gloire de la refondation ainsi que les monologues de ministres briseurs de grève. En attendant les prochains "dégâts" généraux et leurs recommandations...

Revenons à la dialectique entre la "posture" et l’"exercice" très caractéristiques de la problématique du monde des médias. Je ne parlerai pas du journal Nokoué présent dans les kiosques depuis avril 2003 et qui n’a reçu, à ce jour, le moindre kopeck au titre de la fameuse aide de l’Etat, peut-être par défiance à un système. Néanmoins, en parcourant chaque année, la liste des récipiendaires, on ne peut s’empêcher des "bonus" offerts à d’illustres inconnus aux parutions fantomatiques, l’autre dirait confidentielles, pendant que des organes à audiences beaucoup plus remarquables s’en sortent avec des miettes. Et là encore, faudrait-il que les responsables de cette dernière catégorie d’organes sachent adouber les régents de la rente. Ce ne sont donc ni la régularité de la parution, ni l’ampleur de l’audience encore moins la qualité de la production qui comptent mais la notabilité du parrainage. La posture et non l’exercice...

Si l’exercice réel de la profession devrait prendre l’ascendance sur la posture de membre du dernier cercle, les organes ne feraient pas recours à des intermédiaires imposés avant de recevoir un quelconque apport de l’Etat. Beaucoup de confrères connaissent parfaitement les mécanismes de l’aide à l’édition par exemple qui consiste à appuyer directement des imprimeurs de journaux dans certains pays de la région. Les organes remplissant les conditions d’éligibilité selon la réglementation (et non des caprices d’une secte) profitent directement des facilités à chaque parution, donc, à l’exercice. Les journaux irréguliers n’en jouissent qu’à proportion de leur assiduité. À la fin de chaque exercice budgétaire, comptabilité pourrait être tenue du coût de cette forme d’aide. L’audiovisuel, quant à lui, pourrait s’en tirer avec un assouplissement sur l’impôt direct et les taxes astreignantes, sans intermédiaires. À ce jeu, la presse pourrait se retrouver chaque année avec plusieurs milliards de bénéfice directe au-delà de la modique rente de 350 millions. Mais pour y arriver il faudrait des creusets de réflexion totalement indépendants de la secte.

Quelques recommandations sans frais cependant :
- Suppression de la Haac ou à défaut son additif "C" pour qu’elle deviennent Haa c’est-à-dire Haute autorité de l’audiovisuel, tout court
- Supprimer la rente et la remplacée par des mécanismes d’aides directes sans intermédiaires interposés comme l’aide à l’imprimerie ou la détaxe pour les radios et télévisions
- Organiser des élections interprofessionnelles générales à l’intention de plusieurs associations autres que celles de la secte implacable en vue de redéfinir la représentativité au sein des professionnels des médias

Pas besoin de 80 millions et de 300 applaudisseurs pour les adopter...

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1290-a-l-exercice-ou-a-la-posture.html

Messages

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?