Une revanche de champion pour ces Écureuils cadets...

lundi 28 avril 2014 par Arimi Choubadé

Vainqueurs successivement de la Côte d’Ivoire, du Nigeria puis du Mali en finale d’une compétition régionale de cadets, les Écureuils peuvent se vanter d’avoir enfin inauguré la salle des trophées de la Fédération béninoise de football. Plus qu’une réaction d’orgueil de ces petits, privés de justesse de la Can de leur catégorie en 2013 par le Gabon à Porto-Novo, à l’issue d’un match que le public béninois croyait déjà acquis. Une lourde désillusion à l’époque pour des garçons obligés de courir après un but gag du Gabon inscrit dans un moment de déconcentration alors que l’hélicoptère présidentiel faisait son ballet au dessus de la pelouse à Porto-Novo et qu’un speaker mal inspiré hurlait dans les micros pour annoncer l’arrivée du chef de l’Etat. Deux pattes vengeresses, l’une en première mi-temps de Gaston Houngbédji et l’autre de Aaron Ibilola durant les prolongations en finale de la coupe du Président à Lomé contre le Mali (2-1), le 27 avril 2014 jour de fête nationale du Togo ont permis d’effacer ce sombre épisode des éliminatoires pour la Can cadet 2013. Avec, en bonus, le trophée du meilleur buteur (3 buts inscrits pour Gaston Houngbédji)

Certes, il ne s’agit pas d’un tournoi statutaire de la Caf ou de la FIFA mais les meilleurs de la sous région en cette catégorie d’âge étaient présents à Lomé. Dans le contexte d’une Fébéfoot balbutiante, d’un État à court de moyen et de supporteurs boudeurs, les petits Écureuils ne doivent leur exploit qu’à eux-mêmes. Ce n’est donc pas la victoire de Safiou Idrissou Affo, de Augustin Ahouanvoebla, encore moins de mon exubérant ami et confrère Perez Lekotan mais des Joueurs et de leur encadrement technique. On ne peut certainement pas empêcher le Bénin du foot de s’en réjouir même si au moment du sacre, il y avait plus de béninois agglutinés devant des postes de télévision câblés sur les championnats espagnol, anglais, français et italiens que de supporteurs des Écureuils au stade municipal de Lomé.

On imagine le frémissement du nouveau sélectionneur des seniors, Didier Ollenicole présent à Lomé après ce dénouement couronné face au Mali. Le même jour où le tirage au sort des éliminatoires de la Can 2015 place les aigles du Mali sur la route de son équipe. Ce Mali qui a toujours constitué un écueil sérieux au Bénin dans les compétitions sous régionales et régionales. La dernières confrontations entre les deux équipes remontent aux éliminatoires du mondial 2014. Les Écureuils avaient pris le dessus au match aller à Cotonou (1-0) avant d’aller arracher le nul deux buts partout à Bamako. C’est vrai qu’avant d’aller défier ces aigles, Didier Ollénicole et ses poulains devraient passer victorieusement l’étape de Sao Tome et Principe au second tour des préliminaires puis le Tchad (ou le Malawi) au tour suivant.

Revient également sur le tapis le débat sur la capitalisation de cet acquis de Lomé. Personne n’a encore oublié les déboires de la belle génération des juniors de 2005 présente à la Can de cette catégorie pour la première fois en tant que pays organisateur puis du mondial de la même année aux Pays-Bas. Ensuite il y a eu les juniors de 2013 présents à la Can 2013 en Algérie après une brillante qualification et leur 6ème place en Algérie. Puis enfin ce trophée des cadets à Lomé. Cette vivacité en catégorie d’âge inférieur devraient servir de ferment aux seniors en quête d’une 4ème qualification à une phase finale de Can. Et pourtant, la relève n’est toujours pas été aussi évidente et le onze national continue de trainer des épaves datant de la première expédition de Tunisie 2004.

Le renouveau peut-être pour maintenant, après Lomé ???

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1316-une-revanche-de-champion-pour-ces.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?