Enfin le parti politique chrétien béninois ???

vendredi 30 mai 2014 par Arimi Choubadé

Un groupe de 13, 12 laïcs et un prêtre. Ostensiblement soutenu par le clergé catholique et régi par la loi 1901. Bien que résolument tourné vers l’animation de la vie publique, le creuset ne jure que par son apolitisme autoproclamé. À son installation solennelle depuis l’enceinte de l’église Saint Michel de Cotonou, aucun des orateurs ne s’est pourtant mépris sur les missions effectives à savoir opiner sur tous les sujets majeurs engageant la vie de la nation. Il parait que les chrétiens catholiques du Bénin n’étendent plus rester en marge de la gestion de la chose publique. Comme s’ils sortaient enfin d’une longue période de bannissement. Comme si lors de la conférence nationale de février 1990, leur illustre devancier Monseigneur Isidore de Souza était juste parti parler de l’évangile à l’hôtel Plm Aledjo aux 500 délégués et avait présidé le Haut conseil de la République (Hcr), instance suprême de l’appareil d’Etat, juste pour y célébrer l’eucharistie quotidienne durant près de 3 ans. Ne parlons pas des incursions informelles du Cardinal Gantin au cœur des rouages politiciens pour dénouer des situations cocasses dit-on.

Parlons de la nécessité d’un tel regroupement alors que la conférence épiscopale était déjà assez expressive sur la scène et ne se donnait aucune limite dans l’appréciation de la marche du pays. Même au plus fort des années de plomb sous la révolution marxiste léniniste, les évêques sortaient régulièrement de la langue de bois pour gratifier la gouvernance publique de quelques piques drues, débarrassées de toute formule diplomatique ou édulcorée. La justification de la recherche d’une plus grande proximité avec le peuple non religieux ne convainc qu’à moitié puisque les animateurs de la conférence épiscopale exercent leur ministère au sein de ce peuple dont ils connaissent tous les méandres. On est bien curieux de savoir ce que peuvent dire ces 13-là sur le Bénin que les évêques ne sauraient dire.

Peut-être devrait-on interroger le processus de création des nombreux partis "chrétiens" qui ont pion sur rue dans toute l’Europe, de l’Est à l’Ouest et en Amérique du Nord. En choisissant d’investir le champ où se déroule la bataille pour le pouvoir, l’Observatoire chrétien catholique de la gouvernance a franchi un pas. Peut-être l’ancêtre du Parti chrétien démocrate du Bénin. Il a les hommes pour. Ancienne ministre, ancien candidat à la présidence de la République, cadres à tous les niveaux de la gouvernance publique dans une précédente vie pour la plupart. De quoi constituer l’ossature d’un noyau privilégié de l’échiquier politique national. Rien d’étonnant d’ailleurs que l’assistance à la cérémonie du 14 mai 2014, ait été fortement prise d’assaut par des acteurs passés, présents et futurs de la politique nationale. "Plus rien ne sera comme avant" a-t-on abondamment entendu en marge de l’événement.

Revenons à ce que peut faire cet observatoire et que ne faisait pas déjà le clergé. En tout cas sur le discours, les 13 n’ont pas encore prouvé une audace au dessus des prestations classiques de la conférence épiscopale. Par contre, on se demande ce qui peut vraiment empêcher la mutation de l’observatoire en mouvement désireux de capter et de capitaliser un potentiel électorat catholique. Tous les Béninois ont suivi avec intérêt le basculement des gars de la société civile en parti politique à travers Conscience citoyenne en position pour toutes les élections à venir. De plus, aucune chancellerie occidentale habituée, chez eux, aux partis chrétiens ne s’offusqueraient d’une mutation vers le "Parti démocrate chrétien béninois". Il n’y a que la connotation islamique du genre "Fis"en Algérie, "Frères Musulmans" en Syrie ou en Égypte ou encore "El Nahada" en Tunisie qui puisse déclencher l’ire de la communauté internationale.

Place donc pour le premier parti chrétien de l’Afrique francophone !!!

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1328-enfin-le-parti-politique-chretien.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?