Le Brésil demeure éternel...

lundi 14 juillet 2014 par Arimi Choubadé

Pas un seul ballon d’or (ancien ou nouveau), pas un seul meilleur buteur d’un grand championnat, pas un seul détenteur en titre d’une coupe d’Europe (champion ´s league ou Liga Europa), pas même un meilleur à son poste au monde. Une équipe quelconque donc qui hisse le Brésil au 4ème rang de la coupe du monde de football jouée chez lui. Une performance réalisée juste avec le cœur. Sans véritable talent. Face aux Pays-Bas en match de classement, ce Brésil n’a réussi en tout et pour tout que deux dribbles de Oscar, pas plus. Le seul qui savait encore faire ces petits gris-gris dépositaires de l’identité footballistique brésilienne c’était Neymar Junior malheureusement neutralisé depuis le 1/4 de finale contre la Colombie par une vilaine blessure contre la Colombie. Ainsi désincarné, ce Brésil-là ne pouvait rendre que la pâle copie du 1-7 face à l’Allemagne en demi puis le 0-3 en match de classement contre la Hollande.

L’imaginaire collective a certainement le droit de brocarder la performance des Brésiliens ; eux les magiciens du foot ayant ensorcelé des générations entières. Les contemporains reprochent à la curie 2014 de Scolari de ne pas les avoir fait voguer sur les nuages comme l’ont été leurs pères, grand-pères et arrières grands-pères. Hélas ! Le problème c’est que le Brésil 2014 est presque entièrement européanisé. Tout le monde sait que pour s’intégrer en Europe, tout Brésilien est sommé d’abandonner son côté fantasque ou magique pour s’incruster dans la logique de la tactique placide et mécanique. Plus de dribbles chaloupés, de fantaisies, de nonchalance ou de désinvolture caractéristiques des favélas. Lors de la coupe des confédérations, 2 ans plus tôt, Neymar jouait encore au pays et conservait à l’époque cette typique brésilienne qui a beaucoup fait défaut durant la coupe de monde. L’acclimatation au Barca est passée par-là. Sans Neymar et sans dribbles, les auriverdes n’avaient qu’à boire la tasse. Cela n’a pas manqué.

Oui le Brésil 2014 est moyen et devrait se réjouir de sa 4ème place obtenue non pas par le talent, comme je le disais tantôt mais avec le cœur et l’amour du maillot. Comparaison : son aîné de 2002 en Corée-Japon avait pu aligner jusqu’à trois ballons d’or à savoir Ronaldo (Lima), Roberto Carlos et Rivaldo. Celui de 1994 avait pu compter sur Bebeto et Romario sortis tout droit des stades enflammés de chez eux. Le processus d’acclimatation des Brésiliens à l’Europe insipide et sans flamme n’avait pas encore les proportions d’aujourd’hui. À l’époque, chaque seleçiao pouvait compter sur une portion pure et authentique venue directement du pays. Aux côtés de Neymar du Barça, les meilleurs de la curie 2014 ont noms : Thiago Silva et David Luiz, des défenseurs promis au PSG en ligue 1 française. Ce n’est quand même pas à cette équipe-là qu’on peut demander d’assumer l’héritage de Garincha, Pelé, Zico, Socrates, Bebeto, Romario et autres célébrités.

L’émoi planétaire provoqué par la débâcle des auriverdes résume à lui tout seul, l’histoire du football mondial. Il s’agit quand même de l’équipe qui a remporté 5 des 20 éditions de la coupe du monde soit le 1/4. Un record absolu. La seule équipe au monde à avoir participé à toutes les éditions depuis la création du tournoi. Ce n’est pas une demi-finale démentielle d’un groupe amputé de son meneur de jeu et de son capitaine qui changerait quelque chose à ce parcours de prestige dont rêve toutes les nations. L’histoire du sport-roi ne s’arrête pas à l’histoire d’un match voire d’un tournoi. Ce serait d’ailleurs étonnant que ce Brésil-là n’ajoute plus jamais rien à son palmarès déjà si flamboyant. Il y a eu 1958, 1962, 1970, 1994 puis 2002. À moins de me convaincre que cette histoire s’est définitivement arrêtée et à jamais juste parce que l’Allemagne l’a vaincu 7-1 en demi-finale en 2014. Le Brésil et toujours le Brésil !!!

Ne pas oublier que les Écureuils jouent le dimanche 20 Juillet 2014 contre le Malawi en match aller à Cotonou comptant pour les éliminatoires de la CAN 2015 au Maroc !!!

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1346-le-bresil-demeure-eternel.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?