Danses macabres autour du foot béninois…

lundi 8 septembre 2014 par Arimi Choubadé

Spectateurs joyeux des malheurs du foot au Bénin ; ils ne boudent plus leur plaisir face aux sanctions infligées à la Fédération béninoise de football (Fbf). On n’entend plus que leurs voix, depuis la publication de la suspension du Bénin de toutes les compétitions « à catégorie d’âge » de la Caf pour deux ans. Ça crie, insulte, gesticule dans tous les sens ; il fallait célébrer ce coup asséné à l’équipe de Ahouanvoébla. L’espoir de pouvoir enfin écourter le mandat en cours renait, par démission réclamée à corps et à cri ou par incitation au gouvernement de dissoudre le comité exécutif de cette Fbf. A peine si quelqu’un feint une petite larme en compassion à ces jeunes garçons qui ont vaillamment défendu les couleurs nationales avant de se voir priver ensuite d’une aventure méritée et d’une passion légitime. Tant pis pour eux ; l’essentiel est de voir les Ecureuils retirés des stades du continent. Déjà que les séniors ont été sortis des éliminatoires de la Can 2015. La boucle est bouclée.

L’évidence, c’est qu’il y a faute administrative grave. Par le fait de quelqu’un, d’une circonstance voire d’une conjoncture, le pays reçoit une sanction des instances faitières du foot africain. Naturellement, les joueurs, surtout ceux qui, sur le terrain, sont venus à bout de leurs homologues maliens, peuvent être considérés comme des victimes directes du drame. Mais il y a d’autres victimes, elles-aussi autant affectées de cette suspension des compétitions internationales ; il s’agit bien entendu des promoteurs de clubs et de centres de formation. C’est en fait eux qui mettent leur argent dans le football et non les crieurs, grogneurs, insulteurs et autres moralisateurs de circonstance. A peine si ces derniers acceptent de se rendre au stade pour supporter les petits enfants, sous le prétexte de détester les dirigeants de la fédération. Or, sans argent, il n’y aurait pas de clubs ou de centres de formation et donc pas de joueurs de catégorie d’âge (cadets et juniors).

Les experts en sociologie du foot se gardent de piper mot sur tous ces citoyens qui consentent d’énormes moyens pour entretenir joueurs, encadreurs techniques, formalités administratives des clubs et des centres de formation. De véritables fous du foot prompts à se ruiner pour le sport de leur passion malgré les gradins désertiques. Personne pour leur rendre hommage pour leur courage à s’engager dans le championnat national après plusieurs années d’hibernation, sans subventions dignes de ce nom et sans accompagnement. Au contraire, ils ont été raillés tout le long des matches par la horde de redresseurs de tort qui n’attendaient que les clashes et les couacs pour se délecter. Le championnat 2014 serait une imposture ; les joueurs, des aventuriers ; et les membres de la fédération, des apatrides. Le mérite d’être de vrais patriotes ne revient qu’à ceux qui ont boycotté les stades y compris lors des matches des équipes nationales, toutes catégories confondues.

Quoi qu’on dise, tous les membres de ce bureau fédéral criblés d’opprobre sont des présidents de clubs donc les véritables financiers du foot national. Tout le contraire des spectateurs joyeux prompts à cracher du fuel sur tout ce qui bouge, à peu de frais. A Ahouanvoebla et compagnie, on ne peut pas faire le reproche de s’en mettre plein les poches d’autant plus qu’ils n’émargent pas au budget national et ne peuvent même pas compter sur les recettes à des guichets désespérément vides au fil des matches. Il ne leur restait en principe que les compétitions internationales avec l’espoir de voir certains de leurs sociétaires taper dans l’œil des recruteurs étrangers éventuels. Or, la suspension et les éliminations les privent de toutes ces opportunités. Comment des gens qui vivraient aux crochets du football pourraient se permettre d’écourter délibérément les engagements internationaux des équipes nationales ?

Après l’os de la suspension, les chiens n’ont plus rien à croquer !!!

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1367-danses-macabres-autour-du-foot.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?