Un président de fédération de foot n’est pas un président de la République !!!

vendredi 12 septembre 2014 par Arimi Choubadé

Ils ne sont que 44 Béninois à participer à l’élection du bureau de la Fédération béninoise de football le 30 septembre 2013. Un collège électoral bien différent du corps électoral de près de 4 millions d’électeurs appelé à élire le président de la République. La Fifa, la Caf et le gouvernement béninois ne connaissent que les membres de ce collège restreint. En termes plus clairs, Ahouanvoébla et compagnie n’ont de compte à rendre qu’à ces 44 individus et non à un quelconque peuple béninois. Pour l’intégrer (ce collège électoral), il n’existe qu’un seul moyen : se constituer en association sportive et participer aux activités statutaires de la fédération en souscrivant aux cahiers de charges des différents championnats nationaux de foot. Sans ces formalités substantielles, toute opinion sur la Fbf est un « non lieu », pour reprendre la formule chère à ce magistrat désormais très célèbre.

Concédons que la gestion des gars de Djassin à Porto-Novo (siège de la Fbf) soit sujette à caution. Il est alors légitime que des citoyens ambitionnent d’y faire régner une nouvelle orthodoxie débarrassée des tares du passé. Malheureusement, la règlementation leur impose de passer, au préalable, du statut du sportif du dimanche à celui d’animateur d’un club assermenté. C’est plus facile de s’autoproclamer président d’une association de footballeurs circonstanciels que de souscrire à un championnat professionnel. La preuve, quelques-uns s’y sont engagés avant de démissionner, avec fracas, au bout de quelques années. Mais cela n’empêche pas démissionnaires et présidents de footballeurs du dimanche de gueuler et de distribuer des cours de morale et de bonne gestion à tour de bras. Il suffit, pour ce faire, de se constituer un petit budget de communication ou se faire aider de quelques « copains » journalistes. Sauf que cette posture ne procure, à son titulaire, aucune légitimité dans la planète foot en dehors du droit de parler, d’injurier et de tenter une vaine manipulation de l’opinion. Par contre, être président d’un club régulièrement affilié à la Fbf exige un budget annuel de plusieurs dizaines voire centaines de millions pour entretenir joueurs, encadreurs, supporteurs et autres frais définis dans le cahier de charges édité à Djassin.

Revenons à l’exultation en cours après la suspension du Bénin des compétitions de catégories d’âge de la Caf pour deux ans. Situation déclencheuse des appels à la guillotine à l’encontre de toute l’équipe dirigeante de la Fbf. Une seule petite question : « qui, plus que les présidents de club, ont des choses à perdre lorsque le foot va mal ? ». Les intéressés y mettent beaucoup d’argent chaque jour avec l’espoir de voir un de leurs poulains décrocher un jour un contrat important à l’international à défaut de gagner des trophées continentaux. Un espoir qui s’évanoui dès que les joueurs n’ont plus la possibilité de se révéler lors des compétitions internationales. Les adeptes du foot-distraction, eux, n’ont rien perdu et peuvent continuer à enchainer défoulements et beuveries chaque dimanche. Au contraire, le malheur des vrais compétiteurs et des présidents de club leur permet de sortir sous les feux de projeteur.

L’honneur du Bénin est certes écorné par la suspicion de triche véhiculée par la sanction. Aux citoyens patriotes soucieux de laver l’affront de se mettre en règle et de participer désormais à faire bouger les choses de l’intérieur. La Caf et la Fifa n’ont pour interlocuteurs que les votants du 30 septembre 2013. A eux seuls appartient le destin du foot au Bénin et à personne d’autres ; en tout cas pas aux démissionnaires et autres « spectateurs joyeux ». Inutile d’ailleurs de jouer trop longtemps sur l’arme de la dissolution puisque le gouvernement lui-même en connait les conséquences pour l’avoir déjà essayé pendant qu’un certain Christian Enoch Lagnidé était ministre des Sports.

« Les moralisateurs et les insulteurs ne sont pas les payeurs »…

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1369-un-president-de-federation-de-foot.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?