Ahossi obtient un sursis pour l’affichage de la Leip !!!

vendredi 30 janvier 2015 par Arimi Choubadé

Tellement occupée, la tête du très très mouvancier Chabi Sika ne peut plus être offerte pour faire obstacle à l’affichage de la Liste électorale informatisée provisoire (Leip). Cette même tête mise en gage pour être coupée lorsque le Cos avait avancé la date du 17 décembre 2014 pour livrer la liste électorale. Le député de Tchaourou a mieux à faire actuellement, depuis la publication du brûlot de son collègue Léon Basile Ahossi le désignant clairement comme le cerveau d’une opération de surfacturation, de transfert frauduleux de fonds et éventuellement de délit d’initié. Tous les Béninois ont pu lire dans une lettre ouverte adressée au chef de l’Etat que Chabi Sika est actionnaire majoritaire d’une société partenaire d’une autre, adjudicatrice d’un gros marché auprès du Cos/Lépi. La missive précise que le mis en cause a perçu des ristournes auprès de l’adjudicatrice alors qu’il a siégé et défendu la procédure d’octroi de ce marché. Dénonciation à l’origine d’une gigantesque polémique qui embrase tout sur son passage y compris la présidence la République. Tout ceci pendant que le processus d’affichage de la Leip bat son plein.

Le lien entre l’affichage et la lettre ouverte de dénonciation vaut son pesant d’or lorsqu’on sait que Chabi Sika faisait partie d’un clan considéré à tort ou à raison d’anti-Lépi voire d’anti-élections. Ce membre du Cos/Lépi ne s’est jamais fait prier pour afficher publiquement son hostilité vis-à-vis du bureau de l’institution bien qu’il y préside lui-même une commission en l’occurrence celle qui s’occupe justement de l’attribution des marchés. Aidé en cela par le gouvernement et sa mouvance à travers leur traditionnelle rengaine sur la prétendue opacité dans la gestion du bureau du Cos, le détournement, l’incompétence, le gaspillage des fonds publics, la duplicité, la fraude etc... On soupçonnait la meute des émergents de se préparer à se mettre en branle à l’occasion de la dernière marche du processus de correction de la liste électorale. Mais apparemment, Léon Basile Ahossi semble avoir réussi à les occuper ailleurs.

Dès le lendemain de la publication de la fameuse lettre ouverte au vitriol contre Chabi Sika, la maison refondation s’est retrouvée dans un branle-bas général. Même la Marina en’a senti les relents à travers une éruption au premier degré de la Secrétaire générale du gouvernement sur fond de chantage grotesque sur le dénonciateur contre qui il est exhibé une affaire de location de groupe électrogène dans laquelle son frère serait impliqué :"tu me tiens ; je te tiens". Parallèlement, le reste de la mouvance devrait occuper les médias publics par le truchement d’un feu de protection pour l’un des leurs menacé d’être démasqué. Tous sur le pont au sauvetage du soldat Chabi Sika comme si sa chute pourrait entraîner un redoutable cataclysme au sein de la galaxie refondation. Mais le plus intéressant dans tout ce remue-ménage c’est que les irréductibles anti-Lépi (anti-élections) n’ont plus le temps de perturber l’affichage de la liste provisoire.

On se demande si le timing choisi par Ahossi est vraiment innocent. Car passé les premiers jours de surprise surtout avec la disponibilité de la liste sur internet, chose inédite en République du Bénin, les anti devraient passer à l’attaque. Sacca Lafia, président du Cos se plaignait déjà des actes de vandalisme sur les affiches posées dans les centres de vote pour la plupart situés dans des lieux publics. Ceci témoignant d’un laxisme suspect des forces de sécurité publique garantes de la sécurité des biens et des personnes. Avant même que les premières grognes ne se mettent à déblatérer sur l’opération d’affichage de la liste, la bombe Ahossi a explosé. Le style choisi n’a pas manqué sa cible : une lettre ouverte adressée au chef de l’Etat. La conséquence directe est que le Cos/Lépi peut souffler pendant que les citoyens cherchent leurs données personnelles sur des affiches et sur internet même depuis l’extérieur du pays.

Les affichages de la Leip lui doivent une fière chandelle à ce Ahossi !!!

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1419-ahossi-obtient-un-sursis-pour-l.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?