Un congrès Fcbe en période électorale ???

vendredi 13 février 2015 par Arimi Choubadé

Même à quelques mois de sa fin, la refondation n’en finit pas avec ses excentricités. Un congrès, à la veille du dépôt des dossiers de candidature, en pleine confection des listes et éventuellement des programmes et argumentaires de campagne. Comme si ces messieurs n’avaient jamais intégré les élections dans leur agenda. Sûrs qu’ils étaient qu’en continuant d’asphyxier le Cos/Lépi, le processus de report d’élections allaient se poursuivre indéfiniment. Ne tiennent-ils pas en suspens les municipales depuis près de deux ans déjà ? Il leur fallait un peu plus d’ingéniosité et de sournoiserie pour en faire autant à propos des législatives voire de la présidentielle. Mais c’était sans compter avec le courroux des partenaires extérieurs ouvertement réticents à financer des programmes exécutés par des élus locaux illégitimes et bientôt des parlementaires sans mandats du peuple.

L’activisme de la classe politique dont le couronnement fut la mémorable marche du 11 décembre 2014, a fini par faire voler en éclats la cohésion gouvernementale née de la politique de la main tendue, suite au retrait de la RB du gouvernement soupçonné de torpiller le processus électoral. Les sages de la Cour constitutionnelle ont dû dessiner, en catastrophe, dès janvier 2015, un poussif scénario, en guise de rattrapage. Les Béninois peuvent enfin rêver renouer avec les urnes dès avril 2015, puis mai 2015 en attendant mars 2016. C’est alors que Fcbe se réveille et se souvient qu’il faut renouveler ses instances dirigeantes. Un week-end sans marche de soutien certainement. Du répit pour les véhicules administratifs, les frais de mission, le carburant et le personnel des cabinets ministériels présent sur les lieux de meetings et de marches. Peut-être un manque à gagner pour les miséreux du pays profond réduits à la rente des jetons de présence distribués les samedi et dimanche par les ministres, maires, députés et DG de la galaxie Fcbe.

Ne vous demandez surtout pas comment ces gars ont pu organiser leur congrès sur fond de divisions et de sourdes rivalités. Il paraît qu’il faut désigner un patron pour une coordination qui n’a pas siège connu, de secrétariat, de personnel en dehors de son coordonnateur. Le seul bureau que l’on connaît à Eugène Azatassou, coordonnateur sortant, est celui qu’il occupe au ministre de la Décentralisation en tant que Directeur de cabinet cumulativement à son titre de coordonnateur national de Fcbe. Mais, les refondateurs au pouvoir, prompts à accaparer les moyens de l’Etat pour la cause de leur propagande, ont l’embarras de choix entre plusieurs bâtiments publics pour abriter le comité préparatoire. C’est l’Infosec qui a finalement été choisi pour abriter les conciliabules entre des membres tous résidents à Cotonou pour un congrès sensé réunir tous les mouvanciers du pays.

Ce congrès traduit bien le dessein de clochardisation des populations de nos villes et campagne enclenché depuis 2006. Tout se passe entre gourous agglutinés autour du budget national d’où chacun puise à volonté dans le but d’entretenir un bétail électoral en pays profond. La nouvelle coordination ne saurait échapper à la mainmise des résidents de Cotonou chargés plus tard d’aller rechercher la légitimité auprès des leurs en distribuant les sous arrachés au trésor public à travers plusieurs stratagèmes. Ce qui se joue actuellement autour du congrès Fcbe n’a aucun lien avec l’idéologie, le programme ou le développement. Juste une foire de mangeurs, dans la pure tradition changement-émergence-refondation ; de quoi s’assurer du prochain trésor de guerre en vue de la bataille du parlement. Le sort de la révision en dépend.

Les congrès des marches de soutien à Yayi...

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1426-un-congres-fcbe-en-periode.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?