L’an 9 de la refondation : sous le signe de la décadence...

mercredi 8 avril 2015 par Arimi Choubadé

Que retenir de la célébration de la fête du trône, 9ème et probablement dernière édition de la refondation ? Le 06 avril 2016 étant plus promis au sacre du successeur du docteur-président plutôt qu’à l’an 10 d’un régime en agonie. Il n’a donc échappé à personne que Cotonou a été choisi pour la démonstration de force à travers des images chocs. La première est le gigantesque bouchon créé dans les environs de la plage mythique de Fidjrosse, ce 06 avril. Les habitués des lundis de Pâques à la plage en ont eu pour leur tranquillité. Le prince a choisi d’envahir leur espace avec tout le dispositif présidentiel accompagné de ses nombreux courtisans. Tant pis si l’accès au site a été rendu presque impossible aux nombreux citoyens désireux de sacrifier à la tradition du lundi pascal au bord de mer. Le prince voulait son concert à lui à cet endroit précis, et il l’a eu.

Le deuxième choc des Cotonois fut le poster hors norme qui leur a été imposé au carrefour Cadjehoun durant quelques heures dans la foulée de la célébration de l’an 9 du régime du changement-émergence-refondation. Une loufoque représentation à l’image de la décadence actuelle de la gouvernance publique. Rien d’instructif, d’artistique, de décoratif pour les citoyens ; mais la volonté de montrer la grandeur d’un homme, Yayi surdimensionné sur une photo géante. Une manière de le présenter comme le plus grand de tous. Les réseaux sociaux en ont d’ailleurs fait des gorges chaudes au regard de ce gigantisme aux élans dominateurs comme cela se faisait chez le doucé en Corée du Nord ou chez le grand Timonier de l’Est. Plusieurs incarnations de clowneries d’Etat ont été, en effet, évoquées, pêle-mêle, à savoir Kim Il Sung, Eyadema, Mobutu, Ceoscecu etc... Un culte de la personne aussi disproportionnée. Cela se passe au Bénin berceau du renouveau démocratique en Afrique, plus de 25 ans après la conférence nationale.

Ce n’est évidemment pas un mystère si Cotonou subit tous ces assauts de la démesure et de la décadence. C’est là que l’héritier du prince essaie de se forger une légitimité politique. Un rejeton à la maturité précoce capable d’inonder tout son électorat de dons multiples. Ballons, équipements sportifs, billets de banque, œuvres de charité, du riz et beaucoup de riz sont devenus des arguments de campagne électorale. Un né avec la fortune capable de transformer tout ce qu’il touche en trésor. A peine s’est-il improvisé homme d’affaires qu’il se retrouve déjà à la tête d’une fortune qui lui permet de déverser beaucoup d’argent sur sa circonscription électorale. Le père lui-même, chef de son État a donné le top en offrant il y a quelques semaines des tonnes de riz à une communauté religieuse en plein centre de Cotonou. Depuis, les distributions de riz, à des buts électoralistes, se sont poursuivies dans plusieurs quartiers de Cotonou. On parle de relais de distribution un peu partout à raison de 10 kg par chaque ménage pourvu que le bénéficiaire proclame supporter le beauf et le fils prodige.

D’un véritable bilan des 9 années passées au pouvoir, personne n’en parle. Même le congrès surprise tenu la veille du dépôt des dossiers en vue des législatives 2015 s’est plus projeté sur le désir de dominance sur les 100 prochaines années que sur le devoir de bilan. A l’heure de l’Internet et de l’information en temps réel, les refondateurs ne peuvent plus faire semblant d’ignorer le sombre tableau des 150 milliards CFA d’épargnes volés auprès des ménages par leurs supporteurs faux placeurs d’argent, ou la gestion scabreuse du dossier de l’achat des machines agricoles ou encore le scandale du chantier du siège du parlement à Porto-Novo. Les citoyens pourraient toujours leur rappeler les noms de tous ces détourneurs de deniers publics présumés, positionnés sur la liste Fcbe aux législatives 2015 afin de leur éviter de passer devant les tribunaux à la fin du mandat.

Aussi imposant qu’il soit, aucun poster ne remplace un désastre de 9 ans de gestion...

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1449-l-an-9-de-la-refondation-sous-le.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?