L’électricité, l’essence, l’eau et l’argent de l’eau...évaporés...

lundi 11 mai 2015 par Arimi Choubadé

Cotonou sans essence, sans électricité, sans eau depuis plusieurs jours. Au même moment où la coopération hollandaise soupçonne le gouvernement béninois d’avoir fait "évaporer" les milliards de CFA qu’elle a déboursés pour des projets d’adduction d’eau. Les dénégations du ministre des Finances n’ont fait que déclencher une exacerbation de la partie hollandaise qui contre-attaque par un nouveau communiqué de presse accusateur sur le même sujet. Tout cela sur fond d’emballement de la machine judiciaire avec l’interpellation de plusieurs cadres impliqués dans le dossier. Comme en échos à la colère des Pays-Bas contre le gouvernement béninois, les robinets ne coulent plus dans les ménages. L’eau s’étant elle aussi évaporée de la même manière que l’argent de l’eau gracieusement offert au Bénin par la coopération néerlandaise. Et pourtant quelques jours plus tôt, en pleine effervescence électorale, le chef de l’Etat faisait sensation avec son désormais célébrissime "Yinwè", "Yindié". Traduction : expressions en Fongbé par lesquelles, Yayi BONI disait aux électeurs qu’il était l’eau, l’électricité, les routes, les microcrédits, et qu’il fallait voter pour sa liste pour avoir toutes ces merveilles. A l’arrivée, les listes Fcbe ont été laminées à Cotonou, Porto-Novo, Calavi et environs ; depuis lors, les merveilles du Yinwè-Yindié se sont évaporées.

Aux dernières nouvelles, il paraît que les cadres béninois contesteraient l’audit hollandais. Le contraire aurait étonné dans un pays où le ridicule est devenu le compagnon le plus fidèle de la gouvernance publique. Petit grain de sable de ce regain d’orgueil des mis en cause, c’est ce fameux conseil des ministres de la mi-avril au cours duquel le gouvernement béninois a décidé de faire une mobilisation spéciale de 3 milliards CFA auprès des opérateurs GSM pour le même projet déjà objet du financement néerlandais. Le contexte de lendemain d’élection ne plaide d’ailleurs pas en faveur des refondateurs au pouvoir après le torrent de billets de banques déversé sur l’électorat. Les deux ministres en vue dans ce dossier à savoir le ministre des Finances et celui des Mines et de l’Energie ont fait fort dans leurs circonscriptions électorales respectives en arrachant tous les sièges à pourvoir, 3 sièges chacun. Les rutilantes processions de l’argentier national alias "tonton billet de Attokolibé" sont encore présentes dans les mémoires notamment avec son décapotable BMW.

En dehors de l’eau, d’autres merveilles du Yinwè-Yindié provoquent de sérieuses entailles sur les maigres ressources nationales à commencer par l’électricité, désormais très rare dans le pays. Rien que pour un week-end électoral, le trésor public a dû se saigner à hauteur de 1,2 milliards pour alimenter en carburant les groupes Agreko et Mri. Comme si tout est fait pour garantir la survivance d’un contrat volontairement déséquilibré au profit des propriétaires des groupes. Pendant qu’un investissement de près de 45 milliards à Maria Gléta tourne au ralenti. Tout le monde sait désormais que les délestages seraient moins cruels si les turbines se Maria Gléta n’avaient pour redoutables concurrents les groupes Agreko et Mri loués à prix d’or suivant la procédure gré à gré très prisée en période électorale.

Le fait que tout s’abatte sur le pays au même moment, à un an de la fin de mandat, est l’illustration de la gouvernance Kleptomaniaque en vogue depuis 2006 : essence, électricité, eau. Avec les violences urbaines des 04 et 06 mai dernier, dans les rues de Cotonou, on peut logiquement ajouter aux faillites du régime le chômage des jeunes et le ras-le-bol généralisé. Heureusement que les néerlandais n’ont pas choisi de faire dans la langue de bois sur le dossier forage d’eau. Eux au moins, peuvent exhiber l’arme de la suspension de la coopération pour exiger la lumière sur leurs milliards "évaporés". Pour le reste, silence ça bouffe.

"C’est moi", "Yinwè"...

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1460-l-electricite-l-essence-l-eau-et-l.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?