Une télécommande de plus ???

lundi 22 juin 2015 par Arimi Choubadé

Adrien Houngbédji évoquait l’existence de 2 télécommandes (non vertueuses) lors de son discours d’investiture du 15 juin 2015 sur l’esplanade du palais des gouverneurs à Porto-Novo. Comme pour confirmer ses craintes, le chef de l’Etat, se rend à l’Elysée dès le lendemain et ramène dans sa besace un premier ministre "yovo". S’il devait avoir une relation de sujétion entre Hollande et Yayi, ce ne peut être que le premier qui tire les ficelles en tant que maître absolu de tous les 14 États d’Afrique encore sous la coupole de la colonisation monétaire à travers le CFA. Ainsi, si on considère le duel Yayi-Talon pour le contrôle de la classe politique béninoise, un troisième acteur peut-être plus puissant que les deux autres pointe son nez, l’Elysée. Il y a donc désormais la Marina, "Paris" et l’Elysée : comprenne qui pourra.

Le service-après-vente n’a pas tardé à être mis en branle après la nomination d’un premier ministre moins que "Kpayo" puisque ne pouvant même pas se targuer de coordonner les actions de ses collègues du gouvernement. Revenons à l’après-nomination de Zinsou suivi de l’annonce d’une visite de Hollande au Bénin. De quoi en mettre plein les yeux aux incrédules : ambiance bon enfant entre l’hôte français et son compatriote "béninois", accolade entre les deux hommes, peut-être le tutoiement François-Lionel. Mais surtout une batterie d’accords de crédit, d’aide, de coopération, d’annonces fortes. Le sauveur est là. Exactement sur le même procédé de l’angélus entretenu autour de Allassane Ouatarra depuis qu’il a été installé au pouvoir par les bombes françaises. Ce sera alors une faute grave si les Béninois ne remerciaient pas celui dont le succès est écrit d’avance. Je vois déjà, l’embellie sur les chiffres macroéconomiques, croissance, inflation, PIB, etc... Comme si la gabegie des 9 dernières années n’a jamais eu lieu.

Nos économistes dont la science est exclusivement basée sur les données fournies par la banque de France détentrice de l’entièreté des devises de ses propriétés privés en Afrique ((États francophones d’Afrique) ne manqueront pas d’encenser la nouvelle alliance Hollande-Yayi-Zinsou. Combien c’est facile de gérer un pays francophone lorsqu’on obéit à la télécommande élyséenne ! Même un novice de l’action gouvernementale, jamais ayant servi dans un gouvernement, méconnaissant tout de l’administration béninoise, socialisé en France peut être le messie, Lionel pour le Bénin. Pourvu qu’il ait réponse à tout : les 156 milliards emportés par les faux placeurs d’argent, l’argent de l’eau des hollandais "évaporé", le chantage sur les GSM et les entreprises d’Etat pour financer des puits déjà financés par les Hollandais etc... Car ce n’est pas que la gouvernance qui est en péril sous la refondation, ce sont tous les repères du pays qui ont bu et mangé au palais, marché et prié pour le prince, appelé à couvrir les K.O électoraux de 2011...

En réalité, les télécommandes se réduisent toujours à deux d’autant plus que la Marina cherche un allié, l’Elysée pour combattre "Paris". Ce dernier (Talon) conserve quoi qu’on dise une certaine longueur d’avance au sein d’une classe politique en majorité téléguidée. A ce jeu, tous les coups sont permis sur fond de barbouzerie, de réseaux occultes, de coups bas, et d’entourloupettes. Partout où ces genres de combinaisons ont été essayées, ce fut la déflagration générale. Côte d’Ivoire, Togo, les Congo, Guinée etc... Un ministre novice qui dit lui-même vouloir apprendre ne peut compter sur des solutions locales pour obtenir des résultats probants. On pensait avoir une fin de règne tranquille avec l’échec définitif du projet de révision de la constitution et l’avènement d’une alternance de majorité au parlement. C’était sans compter avec une puissance coloniale aux abois prête à foutre le bordel partout pour sauver ses privilèges.

J’espère pouvoir être démenti dans 9 mois...

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1477-une-telecommande-de-plus.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?