La fausse levée d’immunité de Kassa...

mercredi 29 juillet 2015 par Arimi Choubadé

Une dernière blague de Yayi aux Hollandais : la prétendue demande de levée d’immunité de l’ancien ministre Barthélémy Kassa. Encore une autre ruse visant à brouiller les pistes à travers l’annonce d’une éventuelle saisine du parlement à l’instar des précédentes tentatives concernant d’autres personnalités impliquées dans des affaires scabreuses. Pour desserrer l’étau de plus en plus tenace des Pays-Bas, la Marina n’a rien trouvé de mieux que d’enchaîner les proses alambiquées sous forme de comptes rendus de conseil des ministres extraordinaires. A y regarder de près, on sent nettement que la posture tient plus de la justification que d’une réelle volonté de faire cracher les milliards de l’eau aux voleurs de la République. Après avoir consacré un premier compte rendu à l’établissement de l’arbre généalogique de présumés faussaires, le gouvernement a sorti un de ses jokers à savoir la saisine de l’Assemblée nationale dans le but de voir le député Barthélémy Kassa dépouillé de sa carapace immunitaire.

Une démarche bizarre à voir toutes les éminences grises de l’équipe de la refondation à commencer par le brillant premier ministre Lionel Zinsou. Il ne s’est trouvé au sein de l’équipe aucune voix pour rappeler que la levée d’immunité parlementaire, avant d’être un acte politique, s’intègre, avant tout, dans une démarche judiciaire. Et pourtant, quelques jours plus tôt, le gouvernement s’est fait l’écho d’une préoccupation du juge en l’occurrence le Procureur général au sujet de l’honorable Janvier Yahouédéhou. Une précaution curieusement ignorée par le même conseil des ministres lorsqu’il s’est agit d’un de ses anciens sociétaires. Une levée d’immunité parlementaire répond toujours à la nécessité de faire progresser une enquête judiciaire. Or, dans l’affaire PPEA2 le volet judiciaire piétine encore à dessein. La logique voudrait que le gouvernement s’éclipse totalement de l’affaire pour en laisser la gestion aux juges. Il revient ensuite à ces derniers de réclamer la mise à la disposition de la justice de l’ancien ministre désormais député.

Les artistes de la Marina ont cru pouvoir ainsi refiler la patate chaude aux députés. Le chef de l’Etat a d’ailleurs déjà embouché la trompette de l’auto-victimisation en indexant la représentation nationale, coupable, selon lui, de ne pas avoir donné suite à ses précédentes demandes de levée d’immunité. A moins de "méconnaître" encore une fois la constitution comme à l’accoutumée, Yayi devrait savoir que ses échecs tiennent du fait que le régime politique du Bénin est fondé sur la séparation des pouvoirs et que le gouvernement ne saurait prendre des initiatives relevant de la compétence de la justice. Les députés ont besoin d’un dossier d’instruction en bonne et due forme venant du cabinet d’un juge et non d’un compte rendu du conseil des ministres aux relents régionalistes voire identitaires encore moins du rapport d’un cabinet d’audit international.

Les refondateurs semblent ne pas avoir fait le deuil du parlement pin-pan, jadis, à la remorque du gouvernement. Du temps où le palais des gouverneurs de Porto-Novo était confondu à un cabinet ministériel obéissant au doigt et à l’œil du chef de l’Etat. Aucun Béninois ne peut imaginer que le bureau de la 7ème législature puisse accepter prêter flanc à la parodie de levée d’immunité parlementaire destinée, en réalité, à faire gagner du temps et à baisser la garde à la clameur populaire excédée par le degré de corruption du régime révélé par le scandale du projet hollandais. Aucun Béninois ne se méprend, non plus, sur l’identité de celui qui a offert gracieusement la planque parlementaire à Kassa en cautionnant son positionnement aux législatives. Il est fort à parier que le K.O des 3 sur 3 obtenu dans la 3ème circonscription électorale est le fruit de l’"évaporation" de l’argent de l’eau et de beaucoup d’autres forfaits économiques des suppôts de la refondation.

L’argent et la politique : je les avais pourtant prévenus !!!

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1490-la-fausse-levee-d-immunite-de.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?