Fcbe soutient Yayi...et Talon ???

lundi 25 juillet 2016 par Arimi Choubadé

"Le groupe (Fcbe) rend un vibrant hommage au docteur Boni Yayi pour son parcours exceptionnel, son sens républicain, son engagement volontariste et désintéressé au service de la cause commune, son esprit militant et démocratique qui l’ont caractérisé durant les 10 ans de sa gouvernance". Paroles de députés Fcbe consignée dans un communiqué publié à Grand Popo le mercredi 20 juillet 2016. Et pourtant des analystes y trouvent un certain soutien au régime Talon. Malgré le pied de nez à la rupture à travers la reconnaissance des "bienfaits" des 10 années de yayisme. On se demande encore comment des gens ont pu déceler dans un pamphlet aussi dithyrambique vis-à-vis de l’ancien président, un quelconque soutien à Talon. Alors que les "rupturiens", eux-mêmes, ne ratent aucune occasion pour flécher la décennie précédente et celui qui en porte l’incarnation politique.

Drôle de soutien également au gouvernement lorsque le texte stigmatise comme préoccupants l’annulation et la suspension de certains acquis sociaux économiques tels que les projets routiers, de même que l’insécurité galopante durant les 100 premiers jours de gestion. Surtout en lisant que les Fcbe et alliés font le serment "au peuple béninois en particulier à leurs militants" de se poser en "une équipe de veille stratégique et permanente pour un meilleur contrôle de l’action gouvernementale". Ce n’est peut-être pas encore une déclaration ouverte de belligérance mais on n’en est pas très loin. D’autant plus que le ton est monté au fil des lignes avec une menace à peine voilée pour la suite des événements : "l’intergroupe est résolument déterminé à se démarquer et à dénoncer toute action attentatoire à l’unité nationale et à l’intérêt général". A bon entendeur.

Tout ceci intervient dans un contexte où le droit d’inventaire sur le pouvoir Yayi se précise de jour en jour. On commence par avoir quelques indications sur les dérives financières et les visées autocratiques installées justement par Fcbe et alliés. La rupture elle-même se définit comme le contrepied de ce qui a été fait sous la refondation même si certains caciques ont pu se remettre à jour vis-à-vis de la nouvelle équipe. Une forte attente se manifeste en perspective de la répression des fraudeurs, des détourneurs de deniers publics, des prédateurs des libertés publiques et individuelles. Dans ce contexte, les anciens régents qui comptent probablement dans leurs rangs des auteurs présumés des scandales des machines agricoles, des groupes électrogènes, du sommet du Cen-Sad, de l’eau des danois, de l’avion présidentiel etc... devraient normalement s’astreindre à un profil bas. Mais les voilà s’autoproclamant censeurs de la gouvernance publique distribuant les bons et les mauvais coups au gouvernement Talon.

Ainsi, les accusations de prédation de l’économie nationale ne semblent pas avoir réussi à anéantir la galaxie Fcbe. A voir le regroupement de Grand Popo, on constate que les amis de Yayi font mieux qu’une minorité de blocage. 21 députés suffisent en effet à enrayer tout l’élan de révision de la constitution en cours. Or ils étaient plus d’une trentaine annoncée au conclave du 20 juillet. Reste à éprouver cette même solidarité devant la justice pour les crimes économiques sous leur règne. Il est en effet impensable que la rupture n’envisage pas un épilogue judiciaire à son œuvre de salubrité publique et de salut démocratique. Quelques impatients ne comprennent d’ailleurs pas pourquoi après 100 jours, aucun juge ne s’intéresse encore aux bénéficiaires des marchés publics sur le chantier du siège de l’Assemblée nationale, aux turbines à gaz de Maria Gléta, aux hélicoptères présidentiels, aux trafics de toute sorte sans oublier la saga des officielles dans les capitales européennes aux plus sombres périodes de la tentative d’assassinat du chef de l’Etat.

Après ces procès, on verra bien si Fcbe soutient réellement talon...

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1549-fcbe-soutient-yayi-et-talon.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?