J’ai rien contre Ronaldo, mais, je préfère Mounier et Sessegnon !!!

lundi 21 novembre 2016 par Arimi Choubadé

Déjà buteur le 04 novembre 2016 pour la victoire de Montpellier contre Marseille à domicile, Steve Mounier a encore fait parler son talent le 18 novembre en inscrivant le but de son équipe en déplacement à Bastia pour le nul, 1 but partout. Anecdote auprès de ses compatriotes. Pas que les Béninois ne s’intéressent pas au plasma-foot. Au contraire. Mais, pendant ce temps, en effet, Ronaldo marquait un triplet contre l’Athlético de Madrid pour la victoire du Real en Liga espagnole. Libre à ceux qui veulent idolâtrer la star brésilienne naturalisé portugais, les passions comme les gouts étant individuels voire personnels. Néanmoins, il faut bien des gens pour célébrer quelques fois les talents béninois où qu’ils se trouvent. Presque tous les fantasmes footballistiques exprimés dans les rues de Cotonou, en ce soir du 18 novembre n’encensent que le résultat de Madrid. Comme si le mot d’ordre collectivement admis est de ne jamais se passionner pour les exploits d’un national.

Peut-être que pour certains Mounier et Sessegnon tous sociétaires de Montpellier ne sont pas suffisamment béninois à leur goût du fait de leurs origines. Mais Ronaldo n’est ni espagnol ni portugais d’origine. Et pourtant il s’est fait des inconditionnels fanatiques dans ces pays en plus de ceux de son Brésil d’origine. Certainement, par le prestige de son parcours notamment à Manchester ou au Real. Personne ne lui conteste de faire de grandes choses pour le rayonnement de ses pays d’origine et d’adoption. Sans chercher à établir une quelconque équivalence de talent entre les nôtres et les stars planétaires, il convient cependant de souligner que être né béninois ne devraient pas priver les fils du pays de pouvoir eux aussi s’identifier à des repères nationaux. Béhanzin n’est pas célébré comme un héros national parce qu’il a eu le même parcours que Napoléon ou Jésus-Christ. Mais parce qu’il a proposé un modèle de combat et d’engagement porteur de rêve et de grandeur pour sa communauté.

Dire que nos petits Ecureuils ne sont capables d’exploit ou de talent en tant qu’athlète est proprement hérétique. Si pour certains gagner la coupe du monde est un rêve légitime pour d’autres le simple fait de participer à la phase finale d’une compétition continentale est une grâce. Il a fallu attendre 2016 pour que le grand Portugal parvienne à s’adjuger sa première coupe d’Europe des nations malgré les formidables générations des Eusebio, Deko et autres Paoletta. De la même manière que la qualification en 2004 à une première phase finale de la Can pour le Bénin fut une performance inédite. Faudrait-il rappeler qu’à cette Can Tunisie 2004 étaient absents des habitués comme la Côte d’Ivoire, le Ghana ou le Togo. Mais jamais les héros de cette épopée tunisienne n’ont été starisés par leurs compatriotes. Le pauvre Tchitou Rachad, portier de cette génération, fut obligé de se débattre sur un plateau de télévision contre l’accusation d’avoir pris 8 buts en 3 matches, synonyme d’élimination dès la phase de pouls. C’était son seul souvenir de cette aventure somme toute exceptionnelle alors que jamais auparavant l’hymne du Bénin n’a résonné à ce niveau de compétition.

Je vois déjà les diatribes à venir à l’encontre de la fédération béninoise de foot pour justifier le manque de reconnaissance des talents nationaux. Comme si la passion pour le footballeur est liée à la passion pour le dirigeant du foot. Les fans de Neymar à Cotonou ne veulent rien savoir des canulars au sein de la fédération brésilienne du foot. Les « petits exploits » des nôtres méritent également célébration et reconnaissance sans que cela ne soit considéré comme un crime de lèse-star envers les grands de la planète idolâtrés à souhait. Il parait même que le fait de mettre dans une même chronique les noms Ronaldo, Neymar aux côtés de Mounier et Sessegnon est une grave impertinence.

Le petit Bénin mérite aussi d’avoir ses héros et stars !!!

Par Arimi Choubadé
Permalien:http://arimi.ilemi.net/1581-j-ai-rien-contre-ronaldo-mais-je.html

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?